C’est aujourd’hui notre pilier « éducation au commerce équitable » que nous mettons en avant à travers une photo prise lors d’une sensibilisation scolaire au collège Gaspard Malo de Dunkerque en 2011.

2011-intervention-adm-gaspard-malo-023

L’occasion de rappeler les 3 moyens d’action de notre association: la vente de produits équitables, le plaidoyer pour un autre monde et d’autres échanges commerciaux plus respectueux des hommes et de leurs conditions de vie et de travail, et l’éducation au commerce équitable.

Mises en œuvre dès 2008, nous avons depuis 10 ans mené des dizaines d’actions à destination des publics scolaires, à l’école primaire, comme celle que nous menions encore ce mois-ci avec les élèves de Noordpeene autour de l’exposition « à table », au collège comme celle ici illustrée, au lycée comme celles que nous mènerons encore en novembre auprès de 200 élèves de terminale du lycée Ribot de Saint-Omer ou encore en décembre auprès de 65 élèves de seconde du lycée des Flandres d’Hazebrouck, à l’université comme lors des petits déjeuners équitables et solidaires proposés depuis plusieurs années sur les quatre sites des bibliothèques de l’université du littoral (BULCO).

C’est là un aspect essentiel de notre engagement militant, mais aussi ce qui distingue Artisans du Monde d’autres associations œuvrant pour le commerce équitable. Nous ne nous contentant pas de vendre des produits, d’autres le font, mieux et en plus grande quantité que nous (merci M Leclerc, premier vendeur français de commerce équitable…noyé au milieu de milliers d’autres produits inéquitables et injustement fabriqués), nous ne pensons pas comme l’affirmait Max Havelaar il y a quelques années que l’on peut « changer le monde en poussant notre caddie », non, nous pensons que l’éveil des consciences, la réflexion que nous cherchons à susciter chez chacun, des enfants aux étudiants, est le germe nécessaire d’un changement massif et conscient des pratiques de chacun.

Il y a du travail! Mais lutter contre les préjugés, les simplifications, les slogans abrutissants du type « le pays ou la vie est moins chère » (à quel prix humain et environnemental…) est un combat qu’il vaut le coup de mener et pour lequel notre fédération Artisans du Monde est essentielle.

Voilà pourquoi aussi nous avons toujours combattu en interne les motions visant à affaiblir notre secteur éducatif au seul profit du secteur commercial.

Ce sont nos actions d’éducation et de plaidoyer qui fondent notre adhésion au mouvement Artisans du Monde, bancal et inutile si nous n’œuvrons pas en ce sens.

Publicités